Les écrits "médicaux" - Hildegarde de Bingen

Brigitte Scohy
Bienvenue
Title
Aller au contenu

Les écrits "médicaux"

Ecrits de Ste Hildegarde

STOP !
Rendons à Hildegarde de Bingen
ce qui appartient
à Hildegarde de Bingen !

Suite à un énorme travail de recherche, Laurence Moulinier déclare : Nous n’avons pas affaire à un écrit composé par l’abbesse sous cette forme, mais bel et bien à une compilation réalisée par d’autres, après sa mort, probablement dans les années 1180-1220.
Elle cite au sujet du livre "Cause et Cure" : Cause et Cure garde donc une par­tie de son mystère, mais c’est un travail en plusieurs temps et à plu­sieurs mains qui s’y devine. Et si tout “texte” est digne d’être qualifié de “tissu” selon l’étymologie probable du terme, la trame de Cause et Cure est si habilement serrée que nous ne voyons plus aujourd’hui que les grosses coutures de ce patchwork.
 
Selon elle, les livres « scientifiques » ne sont pas issus des visions de Ste Hildegarde, contrairement au Scivias, au Liber Meritorum, et au Divinorum Operum.

Selon Albert Battandier dans « Sainte Hildegarde, sa vie, ses œuvres » : Ces livres ont dû être défigurés. Chacun a ajouté, retranché, mo­difié à son gré. Quelqu’un a mis ses observations à la suite de celles de la Sainte Abbesse et un copiste les a fait passer dans le texte.

D’ailleurs, l’abbé P. Franche, biographe de Sainte Hildegarde, écrit : Elle se fit herboriste, médecin, je dirais sorcière s’il fallait prendre au sérieux quelques recettes étranges que des copistes mal inspirés ont intercalées dans ses livres de médecine ... comme par exemple une recette aux excréments humains !

Les noms des plantes sont parfois déformés à tel point que Marie Louise Portmann se demande si le copiste n’avait pas des problèmes de surdité, ce qui pourrait expliquer l’orthographe « originale » de certaines plantes !
Selon S. Gouguenheim : L’œuvre médicale de Sainte Hildegarde est inconnue : trop de rajouts et trop d’éléments manquants. Il est im­possible de savoir ce qui est dû à Ste Hildegarde.

Il n’existe pas une médecine de plante dévoilée par Dieu mais des révélations d’ordre spirituel !
 
Retourner au contenu